Bienvenue sur le site de l'APPHV


ASSEMBLEE GENERALE

de  l'APPHV

VENDREDI 22 JUILLET 2016, à 18 heures,

au centre culturel d'Aups



Faire prendre les mâts de mesure pour des lanternes !

Lors de la réunion publique du 8 mars organisée par la municipalité, Antoine Faure a répondu aux questions posées par les nombreux adhérents de l'APPHV présents dans la salle.

Côté mairie : rien de nouveau...

La municipalité s'entête dans son projet délirant d'installation d'un parc éolien industriel. La stratégie de la mairie consiste visiblement à laisser pourrir la situation, espérant, sans doute, que les opposants au projet finissent par se lasser. Là-dessus, le maire se met la pale dans l’œil ! La présence de nombreux adhérents de l'APPHV à sa réunion devrait suffire à démontrer que la mobilisation anti-éolienne ne cessera que lorsque le projet sera totalement et définitivement abandonné.

...indécision feinte et tentative mystification

"A ce jour, aucun choix n'est fait" a déclaré Antoine Faure lors de la réunion publique. Force est pourtant de constater qu'un choix a déjà été fait, le choix évident de ne pas renoncer à l'éolien industriel. Sinon à quoi servirait le mât de mesures ? On voudrait nous faire prendre le mât de mesures pour une lanterne ! Mais qu'il y ait du vent ou qu'il n'y en ait pas, cela ne change rien : l'atteinte aux paysages, le préjudice porté à l'économie locale, l'immoralité du montage financier, l'absence de contrôle démocratique, demeurent. Vent ou pas.

Les études "objectives", les procédures de révision du PLU, la consultation de la population*, tout n'est que tartuferie pour mystifier le citoyen. A quoi servent la mesure des vents, l'éventuelle modification des documents d'urbanisme et la consultation de la population au travers d'une enquête publique si ce n'est pour installer les éoliennes ? Il faut arrêter de prendre les gens pour des... benêts !

 Un projet objectivement néfaste

Le maire a beau se démener, tenter piteusement d'argumenter pour servir les intérêts d'EDF-EN, le parc éolien industriel reste néfaste du point de vue de la préservation des paysages et de l'environnement, de ses conséquences sur l'économie locale, sur la santé des population. Une petite visite sur le site de l'APPHV suffit à le démontrer.

 

Rappelons que l'APPHV demande un référendum sur ce projet et pas seulement une consultation publique dans le cadre d'une révision du PLU. 

 


Article paru dans Var-Matin - 11 avril 2016 - Réunion publique organisée par la municipalité d'Aups



A force, c'est énervant ! Pas vrai ?