4th September 2015

In Le Figaro Magazine, Eoliennes le scandale on the cover. Click here to read.


August 22nd : Var Matin's Article


August 5th 2015 : article in today's Var Matin


Summer newsletter of Villecroze

The mayor confirms his public engagement.

Confirmed in an article this day in Var Matin, 3rd August 2015


30th July 2015 : Another article in Var Matin


25th July 2015 : Article published in this morning edition of Var Matin


Published in July's issue of VMF (Vieilles Maisons Françaises) :


July the 7th 2015 : the local newspaper report on our General Meeting last Friday.


Click here to see the leaflet handed out.


OUTRAGEOUS POWER GRAB

Despite legal remedies lodged by the APPHV, the mayor of Aups and EDF EN France have installed the mast on May 26th, without waiting for the legal 2 months of third parties.







49,50m high, the mast has a red flashing light seen in night time.


One can get an idea about a wind park with wind towers 3 times higher and flashing white during day time and red at night !!!






A new municipal decree dated Mai 12th that cancel and replace the one taken on April 24th.


Here the report on the news from France 3 broadcasted on the 19th of May that summarizes the position of the mairie d'Aups and the action of the APPHV : Click here.


APRIL THE 24TH : PERMISSION FOR MEASUREMENT TOWER ACCEPTED BY AUPS MAYOR

 

The mayor of Aups has given permission to install a test machine 49,50m high. Which proves that the municipality is willing to install wind turbines on this site.


MARCH THE 30TH : NEW PERMISSION ASKED IN AUPS


After the military ministry used his veto on the first authorization request for a 80m high test machine, EDF Energies Nouvelles has submitted another request for a 50m high test machine on March the 30th.


APRIL the 7th : Article read in La Marseillaise

D’autres formes d’énergies existent

Salle comble pour la consultation de l'édile de Villecroze. J.-P.C


La question de l'implantation d'un parc éolien autour d'Aups, Villecroze ou encore Salernes demeure sans réponse. Le maire de Villecroze a consulté ses administrés.

Aups, Salernes, Villecroze… La question fait débat et interroge la population : y aura-t-il, oui ou non, des éoliennes implantées sur ces trois communes ? Rolland Balbis, premier magistrat de Villecroze avait promis, lors de sa séance de vœux, une consultation de la population du village à ce sujet.

C’est chose faite. Plus de 200 personnes se pressaient, l’autre soir, dans la grande salle de la Maison des associations, répondant ainsi à l’invitation à débattre lancée par le maire.

En préambule de cette réunion, Rolland Balbis devait retracer l’historique de l’affaire, faisant remarquer que ni lui ni son conseil municipal n’avaient demandé l’implantation d’éoliennes sur le territoire de la commune.

Comme les maires des communes voisines, il avait été approché par des responsables d’EDF Énergies Renouvelables qui lui avaient fait part de leur intention de faire pousser des éoliennes sur le territoire dont il a la charge. S’appuyant sur la volonté de la région de développer l’éolien industriel, les marchands de machines à brasser du vent ont déployé leur arsenal de séduction en organisant des visites de sites en activité, le Nord Bassin de Thau dans un premier temps puis en Ardèche. « Rien ne se fera sans une consultation de la population » leur avait opposé Rolland Balbis. Bien lui en prit car très vite, la tendance était donnée : les Villecroziens présents, à l’exception d’un seul, ne voulaient pas d’éoliennes chez eux.

Un observateur distrait pourrait sans doute s’imaginer que ce refus relève d’un manque de civisme forcené, que le Villecrozien moyen réfute l’énergie alternative au nucléaire et qu’il se complait dans un comportement rétrograde. Grave erreur ! Parmi les participants à cette consultation, certains avaient sérieusement potassé le sujet et le résultat de leurs interventions donnaient sacrément à réfléchir (lire ci-dessous).

Vote contre à main levée

Pour l’heure, seule la municipalité d’Aups a donné son accord pour la construction d’un mât dit de mesure sur son territoire. Celle de Salernes n’est pas favorable au projet et, d’ores et déjà, de nombreux villages alentour ont fait part de leur opposition à l’implantation d’éoliennes dans le Haut-Var.

L’armée n’est pas en reste. La Grande Muette a dit haut et fort son opposition au projet éolien et voit d’un fort mauvais œil l’implantation de ces grandes sucettes qui risquent de présenter un sérieux danger pour les élèves-pilotes d’hélicoptère de la base du Cannet-des-Maures qui survolent souvent à basse altitude la région.

D’autres formes d’énergies renouvelables existent. Ainsi, une habitante de Saint Antonin a parlé du parc photovoltaïque implanté dans son village. Non seulement il n’y a pas de fondations pour arrimer les panneaux (une très grosse vis fichée en terre suffit) mais encore la surface de terre agricole n’est pas perdue puisque des moutons y viennent pâturer.

À l’issue de la réunion, un participant a lancé l’idée d’un vote à main levée. La salle entière a levé le bras contre le projet éolien. Rolland Balbis a déclaré prendre acte de la volonté populaire et a assuré ses administrés que le sujet serait à l’ordre du jour du prochain conseil municipal… Affaire à suivre.

Jean-Pierre Cousin


MARCH the 21st : Find an article about the public meeting in Villecroze in today's Var Matin edition.